La Margelle

La Margelle, l’un des tous premiers foyers du Sénevé, a ouvert ses portes en 1989 dans une ancienne maison de famille sur un lieu d’exception à la chaussée des Moines à Vertou. Le foyer déménagera à l’été 2013 pour un projet encore plus ouvert sur la ville. Aujourd’hui 7 personnes y sont accueillies et partagent leur quotidien avec une équipe d’assistants.

Comment décrire le foyer de La Margelle ? Il se trouve près d’un puits profond où chacun puise et dépose son énergie pour le bien-être de tous...

La Margelle, une tradition d'accueil et de fête

Interrogez ses habitants, ils s’accordent tous pour dire qu’ici, on aime faire la fete ! Et accueillir… La vie de La Margelle est aussi traversée et enrichie par un grand nombre d’amis. Eux vous diront qu’à La Margelle,–« la porte est ouverte ! ». Ainsi se succèdent, se croisent, partagent un temps de vie, des volontaires signataires de contrat service civique de France ou d’ailleurs, des bénévoles, des voisins, des amis, des stagiaires de tous horizons des plus jeunes au moins jeunes…
Paul huit ans offre un mini récital de violon, Louise offre ses premiers pas tandis que des personnes en activité ou à la retraite proposent : promenade, jardinage, cuisine, couture, sortie au musée, diner au restaurant…

Le livre d'or...

Le livre d’or de la maison regorge de témoignages, des moments vécus, moments de joie, de doute, de difficulté mais en définitive toujours d’enrichissement réciproque.

  • « alors je m’en vais le cœur heureux (…) rendez-vous compte : grâce à vous je repars dans le tourbillon de la vie avec force et confiance.» Une assistante.
  • « Mon sac est plein d’amour, d’amitié, d’expérience, c’était vraiment l’école de la vie (…) je suis nul pour les grands discours alors j’arrête ! Merci à vous tous. », Un volontaire allemand.
  • « Merci, vous m’avez donné comment lutter contre les problèmes, comment garder le courage dans les moments difficiles, comment s’aimer et s’accepter, vous allez me manquer. » Une volontaire polonaise.

Les habitants de La Margelle

Mais alors qui sont ces habitants de La Margelle ? Commençons par Annie, en quelque sorte la « fondatrice » du foyer Elle saura vous questionner sur votre vie et votre spiritualité et vous demandera d’être très cohérent. Annie, fière de son travail à l’ESAT, est aussi l’artiste de la maison où sont exposés plusieurs de ses tableaux.
Ce talent artistique est partagé par Francoise, passée maitre en compositions florales. Toujours en activité, elle est toujours prête à rendre service pour que « tout roule » dans la maison. Elle l’aime tellement sa maison…
Jeanine, toujours partante pour vous accompagner de sa belle voix est une femme qui sait occuper votre temps et vous demande beaucoup de présence.
Viennent ensuite les trois mousquetaires -Jean,Didier et Mauricio. Jean n’aura de cesse de vous convertir à l’amour de sa terre natale, la Bretagne, dont il apprécie entre autre la culture musicale. Mauricio, lui,est très attentif à ce que chacun se sente bien, il aime par-dessus tout l’échange, vous questionner et parler avec vous de tout ce qu’il aime.. Didier qui nous a rejoint après plusieurs années passées avec les troubadours est un fonceur. Avant que vous ayez eu le temps de lui répondre il vous aura déjà servi votre café. Il est aussi incollable sur les dates de fêtes de chaque jour de l’année.
Enfin Blandine, la benjamine du foyer, dont le sourire saura vous donner beaucoup de joie et de bonne humeur.